to Japanese Page
to English Page

Orgue Expressif 2


Navigation <<Page Précédente Ici, p.2"Orgue-Expressif" Page Suivante>>
Sommaire Orgue Symphonique Base de données Lien Petites Annonces

@
Des jeux coupés sur un seul clavier, c'est l'orgue italien. Il adopte ce système depuis longtemps.
Les jeux italiens se divisent en deux groupes. Le premier group est appelé "Jeux de Ripieno" correspondant aux Plein jeu et Mixture, quant au deuxième, il est appelé "Jeux de Concerto" dont tout les deux mots provenants du terme "Concerto grosso". Alors jeux de Concerto ont une nature soliste.

Normalement, s'il n'y a qu'un seul clavier à l'orgue, le dialogue entre deux voix solistes deviendra choeur des deux voix à même couleur mais à différente hauteur, car le rang de jeu continue de l'extrémité basse à l'extrémité dessus du clavier sans reprise.
Mais si on veut réaliser un dialogue entre deux altos aux couleurs différentes, qu'est-ce qu'on peut faire? L'idée de jeu coupé donne une solution comme le suivant :

Si le rang d'un jeu se répéte au milieu (par exemple la coupure entre Mi 3 et Fa 3 au clavier dont l'étendue de 5 octaves : Ut 1 - Ut 6), c'est à dire, le rang débuté en 4' à
l'Ut 1, s'il abandonne suivre la ligne de 4' au Mi 3 et commence à nouveau tracer la ligne de 16' à partir du Fa 3, par exemple, qu'est-ce qui se passe?
Certes, l'Ut 2 en 4' sonne en effet c' (Ut 3 en 8'), et l'Ut 4 en 16' sonne aussi c'
(Ut 3 en 8').
Si ces demi-jeux peuvent être manipulés indépendamment, on peut donner une registration suivante pour ce duo :

Flute 4' à main gauche, et Basson 16' à main droite.
Une idee géniale.

L'Orgue-Expressif registré en 1842 au nom de l'Harmonium par un facteur d'origine bordelaise Alexandre François Debain, formule-t-il quatre jeux dont chaqu'un coupé au milieu et ainsi que les 8 demi-jeux se tire tout indépendamment.
Huit jeux seulement? Si vous en pensez comme cela, je répète que l'arme de cet instrument est tout d'abord l'expression réalisée par les anches libres et par les soufflets actionnés directment par l'organiste même. On ajoutera plus tard des demi-jeux supplémentaires, mais il faut qu'on connaisse bien la différence carastéristique des deux orgue (Orgue-Expressif et Orgue Symphonique). De plus si les jeux se multiplient, il y a toujours une limite de capacité d'air au soufflet manipulable par deux pieds. Voici la liste des 8 demi-jeuxe de l'Harmonium :

- un jeu de basse en 16' compté parmi le jeu des fonds, dénommé Bourdon, indiqué "2"
- un jeu de dessus en 16' compté parmi le jeu des fonds, dénommé Clarinette, indiqué "2"
- un jeu de basse en 8' compté parmi le jeu des fonds, dénommé Cor anglais, indiqué "1"
- un jeu de dessus en 8' compté parmi le jeu des fonds, dénommé Flûte, indiqué "1"
- un jeu de basse en 8' compté parmi le jeu d'anches, dénommé Basson, indiqué "4"
- un jeu de dessus en 8' compté parmi le jeu d'anches, dénommé Hautbois, indiqué "4"
- un jeu de basse en 4' compté parmi le jeu d'anches, dénommé Clairon, indiqué "3"
- un jeu de dessus en 4' compté parmi le jeu d'anches, dénommé Fifre, indiqué "3"

Cet instrument à corps compact grâce aux anches libres, adopte-il un nouveau système de soupapes. Dans le circuit d'air d'orgue à tuyau, les soupapes s'ouvrent toujours contre le vent pour assurer la fermeture. Ce système s'adapte bien à la nature physique de tuyau qui déteste le changement progressif de pression d'air et qui a une attaque prompte.
Chez l'Harmonium, les soupapes qui couvrent les 244 débouchés de cases sonores correspondantes aux toutes les anches libres (4 rangs x 61 notes), s'ouvrent-elles sous le vent aidées par le ressort qui assure la fermeture.
Mais pourquoi ce système? Il y a deux raisons possibles : d'abord il est certain que le facteur a pensé à corriger une attaque molle des anches libres en les mettant toujours sous pression ; ensuite il est aussi possible qu'il a pensé à la facilité d'entretien en cas de cornement avec ce nouveau système compact. Il fonctionne bien en effet, de plus il va offrir une nouvelle possibilité à cet instrument : c'est la nature legato. Imaginons la touche du clavier d'un orgue à tuyau. Ce qu'on dit une touche agréable, c'est la résistance initielle moyen de soupape qui s'ouvre contre le vent. Cette résistance, et la nature physique de tuyau comme expliqué, s'adaptent-elles parfaitement au jeu détaché de la musique baroque ou classique et non au jeu legato de la musique romantique.
Le nouveau système contribue beaucoup à ce propos. L'ouverture de soupape sous le vent ne produit pas aucune résistance initielle mais la résistance progressive de ressort qui s'adapte bien au jeu legato.

Dans la page suivante (Orgue-Expressif 3) à paraître au mois du décembre prochain, on discutera sur le caractère de musique écrite pour Harmonium.

@

Navigation <<Page Précéd. Début de Page Ici, queue de p.2"Orgue-Exp." Page Suiv.>>
Sommaire Orgue Symp. Base de données Lien Pet. Annonces

@
Image de cette page :
Orgue Agati (1843) de l'Église St-Michel, Sospel (F-06380)
photo prise et retouchée par
© 1994 Schoïchiro TOYAMA
@
Dernière mise à jour le : 16/10/1998
Hébergé par Shoïchiro TOYAMA Mr.
e-mail :